Kavinsky – ‘Cameo’ [Record Makers] | DJMAG France - Suisse - Belgique
Kavinsky – ‘Cameo’ [Record Makers]

Kavinsky – ‘Cameo’ [Record Makers]

L'avis de la rédaction

Kavinsky semble bien décidé à rattraper le temps perdu. En mars dernier, le producteur français était revenu d’entre les morts avec ‘Reborn’, un long-format qui marquait son grand retour sur le devant de la scène après une période plus discrète qui avait suive le tourbillon ‘Nightcall’ et la sortie de l’album ‘Outrun’. L’occasion aussi pour l’artiste de marquer le début d’un nouveau chapitre musical en s’éloignant de la brutalité des rythmes électroniques qui ont fait sa réputation pour se tourner vers un style plus organique, entre synt-funk et pop FM des années 80. Quelques semaines après la sortie de ce ‘Reborn’, Kavinsky continue aujourd’hui sur sa lancée avec un EP de remixes de l’un des temps forts de son album : le single ‘Cameo’ signé en collaboration avec la chanteuse Kareen Lomax.

Pour remixer son ‘Cameo’, Kavinsky peut compter sut un casting de choix. Le producteur a notamment fait appel à Gaspard Augé (moitié de Justice) et Victor Le Masne (du groupe Housse de Racket) qui l’avaient déjà épaulé dans la réalisation de son album ‘Reborn’. Autres proches de l’artiste, le duo Breakbot & Irfane est aussi de la partie avec une relecture aux accents disco qui tombe à pique pour cet été. Dans un tout autre style, les fans d’IDM et d’electro-indus seront ravis de retrouver sur cet EP la présence de la aussi légendaire que discrète formation Dopplereffekt qui tout comme Kavinsky a d’ailleurs mit fin à plusieurs années d’absence avec la sortie d’un nouvel album il y a quelques semaines. Mais le remix qui risque le plus de faire parler dans les jours à venir est surement celui signé par un certain David Guetta. Il faut dire que sur le papier, son univers semble bien éloigné de celui de son compatriote. Pour autant, ce serait mal connaitre l’actuel numéro 1 du Top100DJs qui depuis quelques années n’hésite plus à renouer avec ses premières amours musicales et délaisser la recette dance-pop qu’on lui connait pour mieux s’aventurer du côté de l’underground. Ici, David Guetta vient ainsi transformer le ‘Cameo’ original en un hit aux accents future rave désormais taillé pour affronter les plus grands festivals. On vous laissera juge de cette rencontre inattendue, reste qu’avec ces quatre relectures toutes dans des styles bien distincts, chacun devrait trouver son bonheur dans cet EP qui vient parfaitement étendre l’univers sonore dessiné par Kavinsky.

Articles

Commentaires

Partager