Paul Ritch ‘Manta’ (Quartz Rec)

Paul Ritch ‘Manta’ (Quartz Rec)

L'avis de la rédaction

Après son album sorti sous son nouveau pseudo Kaczmarek, le Français revient sur son propre label avec trois nouvelles tranches de techno sans concession. Mention spéciale à ‘A Dog Day Afternoon’, entêtant à souhait. Acide, hypnotique et mentale, la techno de Paul Ritch n’a vraiment rien d’amical, à l’image de ce ‘Manta’, véritable rouleau-compresseur.

Commentaires

Partager

Publicité