Super Flu 'Haale Salle' (Monaberry) | DJMAG France - Suisse - Belgique
Super Flu 'Haale Salle' (Monaberry)

Super Flu 'Haale Salle' (Monaberry)

L'avis de la rédaction

Super Flu nous délecte de son premier long format après une série de maxis tous aussi remarquables les que les autres. Avec une qualité de production remarquable et une créativité hors paire, le duo allemand nous fait la joie de présenter dix titres de tout premier choix. Entre deep, techno, house et downtempo, le duo ne s'interdit rien. Il se distingue par le choix des ingrédients rythmiques qu'il incorpore dans ces morceaux, à l'image de 'Fibi Maybe'. Les kicks sont toujours ronds, d'une profondeur et d'un dosage millimétré. Viennent ensuite les délires en tout genre, qu'ils soient mélodiques, structurels ou incarnés par des mises en relation surprenante de samples. Dès le deuxième titre de cet album, notre tête ne résiste pas et bouge de haut en bas.

La force de Super Flu est de réussir à nous faire danser tout en éveillant nos sens et notre curiosité. Avec un second degré évident, le duo parvient à rendre la House extrêmement excitante. Il en fait même une source de plaisirs insoupçonnés. 'Me Roar', composé avec Monkey Safari, alterne entre nappe hypnotique, avalanche de batteries jazzy et vieux sample de blues. On a aussi 'Raptor' et son groove contagieux, avec cette basse têtue qui fait des petites descentes de notes complètement jouissives… 'Cheesy Mobisi' qui invite un autre duo de choc, Andhim, se veut un peu plus deep minimal, avec des sons, pour le coup, presque psychédéliques. 'Jo Gurt' flirte avec une deep-techno aérienne, tandis que 'Senamuun' ravira ceux qui ont dévoré les premiers EP de Super Flu, dans un style aussi groovy que deep et funky, avec un petit thème d'orgue jazzy qui rend complètement fou…

L'album se referme sur 'Gether', un titre downtempo et sensuel, qui dévoile toute la sensibilité de Super Flu, dont le talent prend une autre dimension grâce à cet album.

Commentaires

Partager