Avec Ninja Attack, Steve Aoki passe en mode underground | DJMAG France - Suisse - Belgique

Le producteur américain lance aujourd’hui son side-project underground avec un surprenant single aux accents techno et dark house.

Cela n’aura échappé à personne, les side-projects orientés underground ont le vent en poupe du côté des pontes de la dance music. De David Guetta à Calvin Harris en passant par Tiësto, Martin Garrix, Afrojack ou Nicky Romero, tous ont choisi de revêtir une seconde identité pour s’aventurer (chacun à des degrés divers) vers des sonorités aux accents techno ou house. Il était donc presque surprenant de ne pas croiser un certain Steve Aoki dans cette liste tant le producteur américain nous a habitués au fil de sa carrière à sortir de sa zone de confort pour s'essayer à des styles parfois bien éloignés de sa formule habituelle. C’est donc désormais chose faite avec le lancement aujourd’hui de Ninja Attack, alter ego underground de l’actuel numéro 9 du Top100DJs.

Oubliez le Steve Aoki flamboyant, capable de retourner les scènes des plus grands festivals à coup de tubes fédérateurs. Avec Ninja Attack, le boss de Dim Mak mise (étonnamment) sur le minimalisme. Sur son premier single ‘Aurora’, le producteur s’éloigne ainsi de la recette EDM qu’on lui connait pour proposer un surprenant morceau pensé avant tout pour les clubs. En résulte un titre sombre, entre techno et dark house, qui confirme une nouvelle fois tout l’éclectisme dont est capable de faire part Steve Aoki. A noter que ce premier morceau signé Ninja Attack arrive chez MDLBEAST Records, label saoudien qui a accueilli au cours des derniers mois des sorties signées par Salvatore Ganacci, R3HAB ou Cosmicat et qui devrait prochainement présenter sa première compilation intitulée ‘SOUNDSTORM Vol.1’.

Articles en relation

Vidéos en relation

Artistes en relation

Commentaires