Interview : Robin Schulz | DJMAG France - Suisse - Belgique

Rencontre avec le DJ-producteur à l’occasion de la sortie de son nouvel album ‘IIII’.

Retour en force pour Robin Schulz ! Il y a deux semaines, le producteur dévoilait son quatrième album studio ‘IIII’. Un disque rythmé par des tubes comme ‘Alane’ ou ‘In Your Eyes’ et qui démontre une nouvelle fois la capacité de l’Allemand à nous offrir une musique feel-good aussi entrainante que fédératrice. Robin Schulz revient pour nous sur la conception de cet album qui s’impose déjà comme l’un des temps forts de cette année 2021.

Que ressent-on à sortir un album dans cette période si particulière en sachant que tu ne peux pas le partager avec tes fans en live ?

Cet album signifie tellement pour moi que c’est assez désastreux de ne pas pouvoir le partager en live avec mes fans. Même s’il est malheureusement devenu normal de sortir des chansons et de ne pas les jouer sur scène, je n’aime pas ça. Quand je joue mes morceaux sur scène pour la première fois et que j’ai la réaction de mon public en direct, c’est le moment le plus incroyable. Rien ne peut remplacer ça. Mais le temps viendra et j’ai tellement de morceaux sortis qui attendent d’être joués sur scène pour la première fois, ce sera forcément fou !

Est-ce que c’est difficile de rester créatif et concentré sur ta musique dans ce contexte actuel ?

Non. Peut être au début parce que c’était une situation très incertaine. Mais quand il est devenu clair que nous allions tous rester à la maison et que les festivals étaient annulés pour l’année, c’est alors devenu plus facile et j’ai commencé à être plus créatif et concentré que jamais. J’avais le temps et l’espace pour respirer et me concentrer sur la musique.

Est-ce que cette situation t’a amené à changer la façon dont tu penses ou produit ta musique ?

Je ne pense pas. Cela a surtout élargi mon horizon. J’ai commencé à réfléchir d’avantage à quelles collaborations pouvaient faire sens et avec qui je voulais vraiment travailler. Cela m’a aussi ramené à mes racines, lors que je ne partais pas constamment en tournée. J’ai juste eu plus de temps à passer à la production de chaque morceau.

Ton dernier album est sorti il y a quatre ans. C’était important pour toi de prendre du temps avant de revenir avec ‘IIII’ ?

Je pense que c’était nécessaire pour vraiment tirer le meilleur de ma créativité et me développer en termes de musique. Il y avait des moments où je sortais un morceau d’une façon pendant un certain temps et après quelques semaines je l’écoutais à nouveau et j’avais de nouvelles idées. Tu connais le proverbe les bonnes choses prennent du temps ? Et bien écoute l’album et tires-en tes propres conclusions (rires).

Dans la musique électronique, et encore plus à l’heure du streaming, de nombreux artistes préfèrent sorti uniquement des singles ou des EPs. Cela a encore un sens particulier pour tout de présenter un album ?

Sortir un album c’est quelque chose de spécial. Cela représente tellement en termes d’émotions mais aussi de travail. C’est le résultat d’années de travail, d’heures passées en studio, de hauts et de bas avec les morceaux. Enlever des titres de l’album, les remettre, en chercher de nouveaux qui pourraient coller, décider de l’ordre des morceaux, chercher des chanteurs et des collaborations. Même s’il y a des singles, l’album entier doit être à la fin une seule pièce. Tout doit y rentrer. Et puis habituellement sortir un album signifie aussi partir en tournée. Voyager avec l’équipe, ma famille et d’autres artistes incroyables. Cela a toujours été le meilleur moment pour moi. Donc oui, sortir un album a beaucoup de sens.

Avec des hits comme ‘Sugar’ ou ton remix de ‘Waves’ tu es devenu au milieu des années 2010 l’un des ambassadeurs de la vague deep house / tropical house. Avec ‘IIII’ tu t’éloignes de cette formule pour proposer quelque chose de nouveau, plus orienté dance-pop. Est-ce que cette transition a été facile à faire ?

En fait la transition s’est déjà produite il y a quelques années. ‘Uncovered’ m’avait déjà amené dans cette direction dance-pop. Mais cela ne signifie pas que je ne m’inspire plus de la deep house et de la tropical house. C’est toujours un style que j’adore. Et qui sait, peut être que dans le futur je sortirai un album qui me fera revenir dans cette direction. Pourquoi pas ? Je suis un artiste donc je fais tout ce qui me semble bon au moment opportun.

En quelques années tu as déjà vendu plus de 20 millions de disques, obtenu une nomination aux Grammy Awards, collectionné des dizaines de singles certifiés platine et tu es devenu l’un des artistes les plus streamés au monde. Est-ce que tu as encore des objectifs ou des rêves que tu aimerais atteindre ?

S’il vous plait n’oublions pas les disques de diamant (rires). Oui bien sur j’aurai toujours des objectifs et des rêves. Accomplir tout ce que j’ai déjà accompli m’a juste montré que je pouvais accomplir encore plus. Si tu n’as pas de but, il est inutile de continuer. Tu ne peux devenir grand que si tu t’efforces à croire en tes rêves et à les réaliser.

Est-ce que tout ce succès te met une pression particulière ?

Il y a un temps où c’était le cas. Tu as un tube et les gens n’attendent que ton prochain tube. Chaque morceau que tu sors est scruté. Chaque morceau doit bien. En fait, chaque morceau doit être mieux que celui d’avant. Ce n’est pas toujours facile, particulièrement quand tu es aussi en tournée. Tu dois jouer 100% de ton temps et en même temps toujours rester dans le coup. Cependant, je pense être assez vieux et mature maintenant avec les années pour savoir que je n’ai rien à prouver à personne d’autre que moi-même. Et je suis heureux et fier de mes réalisations. Donc pour répondre à la question : à ce moment de ma vie je peux dire que je ne ressens pas de pression.

Quelle est la suite pour toi maintenant ?

J’ai beaucoup de projets pour le moment. Mon projet actuel, Rob’s Barbecue, tourne à pleine vitesse. Nous échangeons avec des partenaires extraordinaires au sujet de grosses collaborations. Et comme vous le savez déjà, il y a aussi un livre de cuisine à venir. Du côté de la musique, je viens juste de sortir un album donc pour l’instant je prends mon temps pour réfléchir aux prochaines étapes.

Articles en relation

Vidéos en relation

Artistes en relation

Commentaires