Les 10 DJs les plus riches s’unissent face à la crise du Covid-19 | DJMAG France - Suisse - Belgique

L'annonce de ce don inédit est une bouffée d'air inespérée pour bon nombre de protagonistes des industries événementielles et musicales, très durement touchées par la crise sanitaire actuelle.

Ils ont gagné à eux seuls plus de 270 millions de dollars en 2019 selon le magazine Forbes… Les 10 DJs les plus riches de l’industrie musicale viennent de léguer 10% de leurs revenus 2019 à tous les professionnels en difficulté : DJs résidents, midliners et newcomers, intermittents, promoteurs et autres prestataires techniques du monde de l’événementiel. Soit une belle somme de 27 millions de dollars * reversée en solidarité à tous ceux qui souffrent de la paralysie actuelle en écho à la pandémie Covid-19.

Depuis 1 mois déjà, plus aucun rassemblement public n’est autorisé dans de nombreux pays et la crise s’annonce longue, très longue et donc très risquée pour de nombreux indépendants, qu’ils soient DJ newcomers, résidents, intermittents, privés de revenus en cette période de confinement à l'échelle de la planète. Même pour les DJ-producteurs qui commencent à tourner de par leur notoriété croissante et leur actualité musicale, les temps sont durs car leur activité est totalement gelée jusqu'à nouvel ordre. Ce n’est pourtant pas les revenus du streaming qui leur permettent aujourd’hui de payer leur loyer, leurs charges et leurs besoins au quotidien. Rappelons par exemple que sur le prix d'un abonnement mensuel streaming (Spotify, Deezer, Apple Music, etc...) payé par le consommateur (entre 9 et 10€ en moyenne), seuls 0,46 centimes reviennent à l'artiste. Et la valeur perçue par chaque artiste pour chaque stream est en moyenne de 0,004 centimes (ce taux variant en fonction des contrats de licence). Pour tous ceux qui produisent, compenser donc la perte sèche des "cachets" (représentations en public) par le seul streaming n'est malheureusement pas une option.

A l’aune de la période estivale et de son interminable série de festivals, l’inquiétude est encore montée d’un cran avec l’annonce du report des J.O, la fermeture des frontières en cascade et certains syndicats professionnels de l’événementiel qui commencent à vouloir tout reporter à 2021. Ce qui serait une véritable catastrophe pour de nombreux acteurs ! Privés ainsi de revenus pendant plusieurs mois, les nombreuses victimes collatérales de la pandémie ont plus que jamais besoin de solidarité pour « faire le dos rond » le temps de la crise.

Alors ce don substantiel de la part des 10 DJs qui aspirent chaque année le maximum des richesses dans le monde du deejaying est une excellente nouvelle. Elle s’inscrit dans la lignée de nombreuses autres initiatives, dont celle de Beatport qui, avec son opération de live-stream #GlobalReconnect les 27 & 28 Mars derniers, a récolté 180000 dollars de la part de 6200 donateurs, dont certaines grandes marques (très généreuses nous dit-on) comme Pioneer DJ. Diffusé pendant 34 heures non-stop sur Twitch et les réseaux sociaux, ce marathon live-stream a été suivi par 8,5 millions de personnes dans le monde. Il faut dire que le casting de ce live-stream était plus qu’attractif, avec Carl Cox, Rufus du Sol, Bonobo, A-Trak, Nina Kraviz et de nombreux autres grands talents en action depuis leur domicile.

Les 180000 dollars récoltés ont été versés au fond de soutien initié par le collectif AFEM (Association For Electronic Music) pour soutenir ses adhérents les plus en difficulté, mais aussi au fond de solidarité de l’Organisation Mondiale de la Santé. Il faut dire que les retransmissions Live sur les réseaux sociaux sont devenus le moyen d’expression privilégié pour la plupart des artistes. Cela leur permet de maintenir le lien avec leurs fans tout en faisant valoir leur créativité (ou non) et aussi appeler à la solidarité. Cinquième DJ le plus fortuné en 2019 selon Forbes, Diplo est ainsi en direct chaque jour, alors que Calvin Harris, sur la troisième marche du podium Forbes en 2019, profite de la situation pour promouvoir son nouveau projet Love Regenerator.

Quoi qu’il en soit, ces initiatives individuelles ne suffisent pas quand on sait que les écarts de rémunération entre les DJs headliners et les « support acts » n’ont jamais été aussi béants, que ce soit dans le domaine de l’EDM ou de l’Underground. L’échelle de rémunération va ainsi de 1 à 100, ce qui signifie qu’un seul headliner sur un festival est en mesure de percevoir 100 fois plus d’argent qu’un artiste / DJ mid-liner, support act ou résident. Par conséquent, ce généreux don de solidarité de la part de The Chainsmokers, Marshmello, Calvin Harris, Steve Aoki, Diplo, Tiësto, Martin Garrix, David Guetta, Zedd et Armin van Buuren, est serait une vraie bonne nouvelle, un peu à l’image de nombreuses stars du football qui renoncent à leur salaire pendant le confinement.

Si le manque à gagner 2020 affectera tous les protagonistes de l’événementiel sans distinction, les initiatives devront se multiplier pour que les plus grosses marques et géants de l’industrie DJ viennent en aide à tous ceux qui constituent le tissu, le socle, la force technologique et les liens culturels fondamentaux à la propagation des musiques électroniques.

En ce qui concerne le don de 27 millions de dollars en provenance des 10 DJs les plus riches, il s'agit malheureusement d'un poisson d'avril...

Articles en relation

Commentaires