Avant Miami, l'Ultra Music Festival fait le plein de confiance en Australie ! | DJMAG France - Suisse - Belgique

Avec plus de 40 000 festivaliers sur 2 jours, la première édition australienne de l’Ultra est une vraie réussite. Le géant américain est désormais présent sur les cinq continents !

Après l’Amérique du Nord et du Sud, l’Europe, l’Afrique et l’Asie, le géant de l’évènementiel a posé ses valises en Océanie les 23 et 24 février derniers. La première édition de l’Ultra Australia a pris place aussi bien à Sidney qu’à Melbourne et a lancé de la meilleure manière possible la saison 2019 d’Ultra...

Pour cette grande première australienne, Ultra a frappé fort en appliquant tout son savoir-faire scénographique et en conviant les plus gros headliners internationaux. Durant les deux jours de l’évènement, les 40 000 festivaliers ont ainsi pu profiter des shows de Marshmello, Martin Garrix, Illenium ou The Chainsmokers.

Résistance, la branche underground d’Ultra, était elle aussi de la partie, avec des sets Techno et House assurés par Joris Voorn, Adam Beyer ou encore Nicole Moudaber en b2b avec Dubfire. Fort de ce succès, le festival a d’ailleurs déjà annoncé son retour en 2020. Ce premier évènement Ultra Worldwide de l’année lance à merveille la saison des festivals électroniques.

UNE ÉDITION CRUCIALE À MIAMI

Après cet Ultra Australia, les regards du monde entier commencent d’ailleurs à se tourner vers Miami où se tiendra du 29 au 31 mars la 21e édition de l’Ultra Music Festival. Cette édition 2019 du festival américain pourrait bien être crucial. En pleine tension avec la ville de Miami, Ultra a dû déplacer son évènement du centre-ville vers Virginia Key Beach Park et au Miami Marine Stadium. Un déménagement forcé qui permet tout de même à l’Ultra de profiter d’un plus grand espace.

Cette année, le festival proposera 7 scènes où évolueront les DJs les plus courtisés tels que Martin Garrix, David Guetta, Dog Blood (le duo formé par Skrillex et Boys Noize) et Tiësto. Avec cette nouvelle localisation, Ultra s’offre même une île entièrement dédiée à la techno. Cette Resistance Island mettra les musiques underground à l’honneur sur trois scènes avec des performances assurées par Richie Hawtin, Adam Beyer en b2b avec Cirez D, Charlotte de Witte ou Black Coffee.

Et pour tous ceux qui ne pourront pas se rendre à Miami, l’Ultra 2019 sera évidemment retransmis sur Internet. Chaque année, ce sont des millions d’internautes qui suivent le live broadcast du festival, qui s’est imposé comme LE rendez-vous incontournable pour tous les fans de musiques électroniques. La saison d’Ultra ne fait donc bien que commencer.

Articles en relation

Commentaires