DJ Mag #02
  • Parution le 22/01/2014
  • Magazine
  • 5,00

Après Hardwell, place à Avicii en couv de notre DJ Mag #02. Dans ce numéro, vous retrouverez de nombreuses interviews, toutes les news, le clubbing, le matos, nos sélections musicales mais aussi un dossier spécial "Best Of French" faisant l'état des lieux de nos talents français en matière de musiques électroniques. 


Edito DJ Mag #02

Merci ! Depuis la parution de notre premier magazine, c'est le mot qui nous est le plus souvent adressé. L'accueil réservé au lancement de DJ Mag en France et en Suisse nous fait chaud au coeur. Il semblerait que nous ne nous soyons pas trompés en décidant de mener à bien ce projet un peu fou. De nos jours, lancer un nouveau titre de presse écrite en France, spécialisé qui plus est, est un vrai risque car la conjoncture reste défavorable et peu prometteuse. Et bien nous sommes fiers de voir que vous soutenez pleinement notre projet, avec des ventes en kiosques au-dessus de nos espérances et un nombre de messages d'encouragement assez bouleversant. Les contenus de notre premier numéro semblent avoir répondu à votre soif d'information et votre passion débordante, même si certains n'auront pas oublié de critiquer notre positionnement éditorial trop large, sans ségrégation entre EDM et underground. 

De toute manière, nous revendiquons vraiment notre choix de traiter à égalité les différentes thématiques musicales qui agitent le monde musical. C'est ce que nous faisons sur ce nouveau numéro, qui rassemble aussi bien des artistes underground (Riva Starr, Uner, Chris Liebing, Jesse Rose, Bakermat, Golden Fish) que des DJ-producteurs EDM comme Dyro, Dannic, Michael Calfan, Joachim Garraud et Avicii. Pour ce dernier, on n'hésite d'ailleurs encore à le qualifier de simple DJ-producteur tant son succès planétaire est immense. En passe de rejoindre David Guetta en terme de ventes de disques, le jeune suédois nous fait oublier son âge et fait mentir toutes les mauvaises langues qui l'avaient trop vite enterré en Mars dernier lors de la présentation de son premier album 'True'. 

Comme quoi l'abnégation et les convictions artistiques prennent parfois le dessus sur les arrangements à l'amiable et les approches hypocrites, dictées par les seules lois des stratégies commerciales. Le mois de Décembre nous a aussi rappelé à quel point il fallait profiter de la vie au jour le jour. La disparition de Paul, moitié du duo Bingo Players a jeté un froid glacial sur la famille des DJ's et des clubbers. Quand on est immergé dans un contexte de fête et de luxure, on oublie souvent que la vie peut basculer en un fragment de temps. On a aussi tendance à oublier de prendre du recul et profiter des choses simples que la "vraie vie" nous offre. Le clubbing a tendance à occulter la fragilité qui nous définit en tant qu'homme et nous fait trop souvent oublier le sens de la vie. Alors en cette période de résolutions, nous vous souhaitons à tous de prendre les bonnes décisions et d'être heureux dans tout ce que vous entreprenez. Que le clubbing reste votre récréation préférée et que vous sachiez en profiter avec raison, tout au long de l'année… Ludovic Rambaud