KSHMR

Meilleure entrée au classement l'an dernier, le nouvel étalon de l'écurie Spinnin réalise un bond en avant de 11 places pour flirter désormais avec le top 10. Le tout en l'espace de deux ans. Car Niles Hollowell-Dhar n'a lancé son pseudo KSHMR (allusion au tissu Cachemire et à ses origines Indiennes) qu'en 2014, après avoir exploré des horizons folk-hip-pop indie au sein de The Cataracs.

Depuis qu'il a troqué les instruments pour le home-studio, le californien a travaillé avec Tiësto, Bassjackers, R3hab et il a vraiment commencé à forger sa réputation EDM en composant le 'Tsunami' et le 'Stampede' de DVBBS, en tant que ghost-producer…

Sans expérience du deejaying, ce producteur s'est retrouvé un peu perdu, notamment lors de sa première expérience sur la scène du festival Ultra à Miami. Du coup, il a travaillé sur une formule plus ou moins "Live", où les visuels jouent un rôle bien plus important que sa programmation musicale, malheureusement très monotone, malgré des influences Bollywood évidentes.

Sur son maxi 'The Lion Across The Field', KSHMR a aussi prouvé qu'il pouvait sortir de sa recette big room copié-collé en exploitant des atmosphères et des sonorités plus émotionnelles et ethniques dans l'âme.

A 28 ans seulement, il est sur une dynamique assez folle, avec déjà des millions de fans à ses pieds. Son talent en studio devrait lui permettre de continuer son ascension dans le coeur des amateurs d'EDM, même si on doute réellement de son envie de s'affirmer en tant que DJ international. A suivre !

Articles

Prochain événements


Commentaires

Liens

Genres musicaux

KSHMR dans DJ Mag

KSHMR en images

Cet artiste n'apparaît dans aucune galerie pour le moment !