Oliver Heldens

Après son bond de 22 places l'an dernier, le jeune DJ-producteur originaire de Rotterdam intègre cette fois le top 10 mondial, trois ans seulement après son premier succès 'Gecko (Overdrive)', qui a plus ou moins démocratisé le nouveau format "future-house" sur les dancefloors.

Il symbolise la percée des styles "alternatifs" sur les main stages des festivals. Considéré comme un DJ "House", il explore tout un tas de facettes. "Je mixe tout ce qui est groovy, de la vieille House, de la future house, de l'électro-house…" Et il va même plus loin lorsqu'il opte pour son pseudo Hi-Lo, avec lequel il évolue dans un registre encore plus underground, de la tech-house à la techno. Le retrouver donc aussi haut dans le classement est une vraie satisfaction pour tous ceux qui ne cautionnent pas la surenchère aux drops et les shows à base de lasers.

Heldens n'est pas pour autant distant des circuits mainstream puisqu'il continue de collaborer en studio avec celui qui a lancé sa carrière, Tiësto. Sollicité par tous les gros festivals, le néerlandais a découvert des scènes plus alternatives ces derniers mois, que ce soit Lollapalooza ou Glastonbury...

Articles

Vidéos


Commentaires

Liens

Genres musicaux

Oliver Heldens dans DJ Mag

Oliver Heldens en images

Cet artiste n'apparaît dans aucune galerie pour le moment !