Du 24 au 26 mars, l'Ultra Music Festival sera une fois de plus scruté par les amoureux de musiques électroniques du monde entier. Désormais présent sur les 5 continents, la marque Ultra reste encore très attachée à Miami, la ville où tout a commencé...

En créant l'événement en 1999 sur le sable de Miami Beach, Russell Faibisch n'imaginait pas que l'Ultra allait devenir un tel empire. Aujourd'hui présent sur les 5 continents, à travers 26 événements dans 17 pays, cette marque événementielle est plus forte que jamais.

Malgré ce développement international impressionnant, Miami a su rester au centre de la stratégie des organisateurs même s'ils ont, un peu malgré eux, éclipsé la traditionnelle Winter Music Conference...  L'an dernier, ce sont près de 165 000 festivaliers qui ont convergé vers le centre ville de Miami pour célébrer la grande messe des musiques électroniques. 

Dans une vingtaine de jours, l'UMF sera une fois de plus sold-out, avec une concentration de DJ's et de Live Acts absolument incomparable, le tout au coeur de Bayfront Park, surplombé par les buildings.

 

D'anné en année, l'UMF a prouvé qu'il avait vocation à représenter toutes les (nombreuses) sensibilités en matière de musiques électroniques. En 2017, l'éclectisme sera plus que jamais de mise, avec de l'EDM facile, de la Bass Music, du hip-hop (Cypress Hill, Ice Cube...), de la Trance, de l'électro-pop (ZHU, Justice, Underworld), de la House et de la Techno, entre autres performances plus difficiles à étiqueter.

Même si c'est bien souvent la main stage qui capte l'attention des quelques 20 millions d'internautes qui suivent le festival en live stream et de tous les autres qui ne connaissent de l'Ultra que son célèbre aftermovie (sous forme de court-métrage signé Final Kid), l'UMF a aussi renforcé sa programmation underground via sa scène Resistance conçue par Arcadia en forme d'arraignée futuriste géante.

Diplo, Skrillex et Afrojack seront quant à eux les programmateurs stars de la scène UMF Radio Stage, Carl Cox sera à nouveau le grand ambassadeur de l'underground et Armin van Buuren aura comme d'habitude à coeur de faire valoir le meilleur de la scène Trance, avec notamment un live attendu de Gouryella (aka Ferry Corsten). 

Côté Français, on aura aussi de quoi se réjouir cette année, avec le plus gros bataillon de réprésentants tricolores (10) jamais enregistré : Justice, David Guetta, DJ Snake, Kungs, Tchami, Martin SolveigMalaa, Mercer, Cédric Gervais et Technasia.

Sold-Out depuis plusieurs mois, l'Ultra Music Festival sera une fois de plus le rendez-vous dont tous les fans d'EDM parlent. 

Articles en relation

Vidéos en relation

Commentaires